Méthodologie de mesure

Que mesure-t-on ?

La consommation des sites web est mesurée côté client, c’est-à-dire l’ensemble de la consommation liée à l’affichage de la page et à l’exécution des scripts dans le navigateur.

Pour la version actuelle, les mesures sont effectuées sur PC uniquement. Les prochaines versions intégreront des mesures sur mobile, tablette, ainsi que l’impact de la consommation du site côté serveur.

Pour chaque site ajouté dans la base de données WEA, deux services sont appelés : Web Page Test et GREENSPECTOR.

Web Page Test est un service permettant de tester la performance d’un site web qui remonte des statistiques sur les requêtes effectuées, la taille des contenus, la mise en cache des ressources.

GREENSPECTOR est utilisé pour mesurer la puissance consommée par le site web sur un PC de mesure, instrumentés avec la sonde PowerAPI. Ce projet open-source propose une sonde logicielle permettant d’estimer la puissance consommée par un processus, à intervalles réguliers.

Les mesures sont réitérées régulièrement de façon à observer l’évolution des différentes métriques au cours du temps.

Quel est le scénario de test sur les PC de mesure ?

Pour chaque site, le test se divise donc en deux grandes étapes :

  • mesure du site avec un cache vide,
  • mesure du site avec un cache plein.

Ces deux étapes permettent d’observer l’impact des pratiques (respectées ou non !) de mise en cache : voir la section “Qu’est-ce que la mise en cache ?” pour plus de détails.

Chaque mesure (cache vide, puis cache rempli) a une durée totale de 40 secondes, divisée en 2 phases :

  • une phase “en activité” (incluant le chargement de la page) de 20 secondes,
  • une phase “en veille” (la page est chargée et aucune action n’y est faite) de 20 secondes.

Chaque mesure est répétée 3 fois pour augmenter la précision des résultats, le résultat final correspondant à la moyenne des 3 valeurs.

Qu’est-ce que la mise en cache ?

Lorsqu’un site est visité pour la première fois sur un navigateur, celui-ci reçoit l’ensemble des fichiers nécessaires à l’affichage de la page. Une grande partie de ces fichiers pourra être utilisée de nouveau, pour une consultation de la même page ou bien d’une autre page du site.

La mise en cache  consiste à conserver des copies de ces fichiers afin notamment d’améliorer la rapidité de consultation ainsi que la consommation de bande passante.

À quoi correspondent l’étiquette énergétique et les indicateurs d’énergie ?

L’énergie consommée est calculée à partir des valeurs de puissance, selon la formule E = P*t, où t est la durée d’une unité de temps associée à chaque valeur de puissance P.

Une valeur d’énergie est ainsi calculée pour chaque phase du test :

  • E_cacheVide_activite ;
  • E_cacheVide_veille ;
  • E_cachePlein_activite ;
  • E_cachePlein_veille.

L’étiquette globale affichée en mWh pour 40 secondes correspond à la moyenne de l’énergie consommée avec un cache vide et avec un cache rempli : 

E =  (E_cacheVide + E_cachePlein) / 2.

E_cacheVide = (E_cacheVide_activite +  E_cacheVide_veille)

E_cachePlein = (E_cachePlein_activite +  E_cachePlein_veille)

L’étiquette énergétique est ensuite calculée à partir de cette valeur moyenne d’énergie E.

Étiquette A B C D E F G
Énergie consommée en Wh pour 1000 pages vues [0; 30[ [30; 70[ [70; 110[ [110; 150[ [150; 190[ [190; 230[ [230; ∞[

Ces seuils, issus de campagnes de test, sont amenés à évoluer dans le temps en fonction des nouvelles mesures.

Quelle est l’infrastructure de mesure ?

La mesure de la consommation énergétique des sites web est effectuée sur un banc de test équipé de 3 PC Satellite Pro sous Ubuntu 16.04.

La sonde PowerAPI est configurée avec une valeur de Thermal Design Power à 35W.

Le navigateur utilisé pour les mesures est Firefox.